Actions de la Chaire Vivre Ensemble de la Fondation Rennes 1 (2019-2021)

Bilan des actions réalisées de 2019 à 2021 par la Chaire Vivre Ensemble de la Fondation Rennes 1

Le vivre ensemble en entreprise, un outil de la gestion managériale

1. Qu'est-ce que le vivre ensemble pour les salariés ?

Une enquête qualitative a été réalisée auprès de 48 salariés de premier niveau de qualification, appartenant à des entreprises (de la PME à la GE) de 4 secteurs d'activité (BTP, Entretien, Agroalimentaire, Commerce & Restauration), pour les entendre sur ce qu'est, pour eux, le vivre ensemble en entreprise, quel serait le vivre ensemble qui ferait qu'ils soient "bien" dans une entreprise, qu'ils n'aient pas envie d'en partir, voire qu'ils aient envie d'inciter d'autres personnes à travailler dans celle-ci.

Sachant que de nombreuses entreprises ont aujourd'hui deux problèmes (recruter et fidéliser leurs salariés), cette étude peut leur donner des outils pour attirer et/ou garder leurs salariés.

Ce rapport aura donné lieu à une fiche synthétique présentant les principaux résultats de cette étude (construction pyramidale du vivre ensemble). Il aura aussi permis la création d'un nuancier, à destination des responsables d'équipe, présentant les outils proposés par les salariés pour améliorer le vivre ensemble sur le terrain.

Toutes les informations sont accessibles dans la rubrique "Le vivre ensemble vu par les salariés".

 

2. Participation des salariés au vivre ensemble en entreprise
  • Module de sensibilisation des salariés au vivre ensemble en entreprise

Création et test d'un module de 2h30 (présentation de saynètes de situations rencontrées au sein des entreprises - propos ou comportements discriminatoires ou désobligeants - et interaction avec les salariés participant au module) pour les sensibiliser à l'impact de ces agissements sur le vivre ensemble et la dynamique collective au travail.

Ce module a été créé et testé sur 100 salariés (du poste dans qualification au DRH) en vue de voir l’impact que ce type de manifestation peut avoir sur un meilleur vivre ensemble en entreprise grâce à l’implication des salariés ayant suivi le module.

Exploitation des questionnaires rendus, à la sortie du test, par les participants à ce module : 97% pensent que les entreprises doivent recourir à ce type de sensibilisation pour améliorer le vivre ensemble.

Mise en place de ce module « Respect des différences et Cohésion sociale : se former pour agir », proposé aux entreprises (notamment aux PME) en vue de changer les comportements au sein de l’entreprise via la sensibilisation de leurs salariés.

 

  • Création et mise en ligne d'une courte vidéo sur l'acceptation des différences

La vidéo mise en ligne sur le site de la Chaire (15 min), a pour but d'inciter les salariés ayant été l’objet de tels comportements à ne pas garder cela pour eux/elles et pour afficher l’engagement de l’entreprise sur cette question de l’acceptation des différences en vue d’améliorer le vivre ensemble.

Les entreprises peuvent passer cette vidéo à leurs salariés au début d’une formation, lors d’une rencontre annuelle, voire d’autres occasions.

 

3. Gestion des singularités dans l'entreprise

SALARIES EN SITUATION DE HANDICAP :

  • Journée "Du handicap invisible à la situation personnelle handicapante, du droit aux réalités managériales"

Le 19 novembre 2020, s'est tenue une rencontre de spécialistes et d’entreprises pour réfléchir au rôle des entreprises dans la gestion du handicap invisible (80% des handicaps) mais aussi des situations personnelles vécues par le salarié qui peuvent constituer un handicap dans son travail (problèmes de santé, familiaux, aidants familiaux, etc.).

L'enregistrement de cette journée est mis en ligne sur le site de la Chaire.

Un ouvrage sera également publié sur cette thématique en 2022 (éditions EHESP).

  • Enquête sur "Une meilleure gestion du handicap invisible - Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine" 

Cette enquête se base sur l'étude de questionnaires envoyés aux collaborateurs ayant le statut RQTH ou en invalidité, aux managers et l’ensemble des collaborateurs pour évaluer la politique Handicap d’une entreprise (Crédit Agricole), afin de voir ce qui fonctionne mais aussi ce que l'entreprise aurait intérêt à développer ou à mettre en place.

Une fiche synthétique de ce rapport est également mise à disposition.

 

GESTION DU FAIT RELIGIEUX EN ENTREPRISE :

  • Rencontre de spécialistes de cette question et d'entreprises sur la gestion du fait religieux en entreprise  

Cette rencontre a été l'occasion de présenter les principales règles juridiques à connaître, notamment pour anticiper d’éventuelles difficultés. Des résultats d’enquêtes ont également été mis en avant ainsi que des témoignages d’entreprises pour les aider à gérer ce problème.

L'enregistrement de cette rencontre est disponible sur le site internet de la Chaire.

 

GESTION DES FRAGILITES DES SALARIES :

  • Cinq enquêtes sur la gestion des singularités des salariés

Objectifs : savoir si les salariés souhaitent que l’entreprise soit à leur écoute, comment les collègues vivent leur travail avec une personne fragilisée et comment les DRH agissent ou devraient agir ?

  • Atelier de l'innovation FR1 sur "La mise en place d'un groupe d'écoute, une réponse aux risques psycho-sociaux"

Présentation de l’expérience d’une entreprise partenaire de la Chaire (Triballat) qui a créé des groupes d’écoute composés de référents (salariés) chargés d’écouter la parole de collaborateurs ayant besoin de parler de leurs difficultés.

 

LUTTE CONTRE L'ILLETTRISME EN ENTREPRISE :

  • Vadémécum à destination des entreprises

Élaboration et diffusion d’un vadémécum concis et précis, à destination des entreprises, en vue de les sensibiliser à la lutte contre l’illettrisme (procédure à suivre avec contacts), notamment parce que l’illettrisme coûte cher aux entreprises.

 

LUTTE CONTRE L'ILLECTRONISME DES PERSONNES RENCONTRANT CES DIFFICULTES :

  • Création et test d'une formation courte à destination des salariés ayant des difficultés de lecture (illettrisme, public FLE) en vue de les initier à l'utilisation de l'outil digital et à un minimum de vocabulaire en lien avec le travail du salarié

Objectifs : permettre à ces publics de pouvoir utiliser l'outil digital pour le travail, d'acquérir des bases de lecture utiles pour le travail et leur "mettre le pied à l'étrier" pour poursuivre d'autres formations.

 

4. La réalité du vivre ensemble dans les TPE / PME

La Chaire a organisé quatre "rencontres matinales" sur les thématiques du respect, de la reconnaissance, le lien avec les salariés et l'entraide entre les PME sur le territoire. Ces rencontres ont pour objectif de montrer que les TPE/PME agissent au quotidien, souvent sans le faire savoir, en termes de vivre ensemble, de présenter un Abécédaire de ces actions en vue de donner des idées aux autres TPE/PME, voire à les inciter à travailler avec des acteurs de leur territoire (autres PME, collectivités territoriales, associations…) pour ensemble à un meilleur vivre ensemble de leurs salariés (transport, garde d’enfants…).

Les enregistrements de ces rencontres sont disponibles sur le site de la chaire.

 

5. Les valeurs dans l'entreprise

Quatre études ont été réalisées sur l'importance pour les salariés des valeurs de l'entreprise. L'objectif de ces études étaient d'interviewer des salariés sur l'importance des valeurs affichées par l'entreprise. 

Le vivre ensemble sur le territoire où les entreprises sont implantées

1. Les ex-détenus
  • Vadémécum à destination des entreprises

Élaboration et diffusion d’un vadémécum concis et précis, à destination des entreprises, en vue de les sensibiliser et les aider à embaucher un ex-détenu (procédure à suivre avec contacts), notamment dans les secteurs où les entreprises ont du mal à recruter.

  • Conseils à destination des entreprises qui embaucheraient un ex-détenu sur le site de la Chaire

Conseils d’entreprises ayant déjà procédé à de telles embauches, informations sur les associations ou organismes pouvant accompagner les entreprises et le salarié embauché en vue d’assurer la réussite de l’embauche.

 

2. Les jeunes

JEUNES DECROCHEURS ET/OU MINEURS ISOLES (migrants) 

  • Test d'actions en vue de leur généralisation sur la Bretagne
    • Visite d'une entreprise (présentation des différents métiers : de l'accueil au service Ressources Humaines en passant par les métiers manuels) par un groupe de jeunes en vue de les aider à déceler les métiers qui pourraient les intéresser, de permettre à ceux qui le désireraient d'effectuer un stage de découverte et de diriger ces jeunes vers une formation en lien avec ce métier ou une embauche dans une entreprise où ils pourront ensuite se former.
    • Parrainage de jeunes par des salariés de l'entreprise visitée (double objectif : accompagner des jeunes + créer du lien (vivre ensemble) entre les parrains au sein de l'entreprise)

MINEURS

  • Etude sur "Le travail des mineurs en entreprise"

Objectif : présenter les règles juridiques d'embauche et de travail des mineurs en entreprises afin d'encourager ces dernières (notamment celles de secteurs en tension) à embaucher des jeunes.

Ce rapport est disponible sur le site de la chaire.

Elaboration d'une fiche synthétique présentant les principaux résultats.

Atelier de l'innovation FR1 : présentation des résultats de l'étude et discussion avec des entreprises (prévu en 2022)