Le "vivre ensemble" vu par les salariés

La Chaire Vivre Ensemble de la Fondation Rennes 1 travaille sur la signification et la perception du "vivre ensemble" pour les salariés
photo_groupe_ve

Etude sur la perception du vivre ensemble par les salariés peu qualifiés

De nombreuses études s'intéressent au bien-être des salariés, à la qualité de vie au travail, au vivre ensemble, mais elles concernent principalement les cadres et/ou personnels qualifiés. La Chaire a donc entrepris une étude sur les salariés peu qualifiés et/ou de premier niveau de qualification.

 

1. Présentation

Cette étude a pour objectif de mettre en lumière la perception du vivre ensemble de ces salariés (besoin de reconnaissance, d'autonomie, de convivialité, d'une conciliation vie personnelle et vie professionnelle, de se faire reconnaitre dans sa singularité), afin d'aider les managers dans la gestion de ce vivre ensemble.

La Chaire a présenté, à l'occasion d'une rencontre matinale le 8 juillet 2021, les résultats de cette enquête aux entreprises présentes. Pour accéder à la page de l'événement, cliquez ici

Vous pouvez accéder au support de présentation de cette matinale en cliquant ici.

 

photo-Chaire-VE

 

“Le « vivre ensemble », une belle expression mais quelque peu galvaudée au fil du temps, que les personnes interrogées ont traduite par « cohabitation harmonieuse ». Ce qui « nécessite une bienveillance dans les relations de travail, à tous les niveaux et au quotidien », afin que chaque salarié se sente utile et bien dans son entreprise.
Retrouvez Brigitte Feuillet-Liger, Anne Joyeau, Hélène Fayet et Clémence Pequeux-Romero, dans Ouest-France, sous la plume de François Vercelletto

 

2. Résultats de l'enquête, rapport et fiche synthétique

Cette enquête révèle que le vivre ensemble se construit grâce à plusieurs éléments :

  • L'acceptation des différences, qui garantit le respect de tous, par tous
  • La reconnaissance de chaque salarié (en tant que travailleur et en tant que personne)
  • La convivialité, source d'échanges précieux au sein de l'entreprise
  • L'autonomie construite sur une mise en confiance du salarié
  • La prise en compte des contraintes logistiques personnelles du salarié (mobilité, garde d'enfants, etc.)

Les salariés établissent une hiérarchie de ces cinq éléments permettant d'assurer le vivre ensemble.

Concrètement, cela signifie que rien ne sert d'organiser des repas ou d'installer un baby-foot, si, à la base, les salariés de l'entreprise ne sont pas respectés dans leurs différences et ne sont pas considérés en tant que travailleur et en tant que personne.

Cette hiérarchie des éléments peut se représenter sous forme pyramidale, permettant de "travailler ensemble" puis de "partager ensemble" :

Cette enquête a donné lieu à la rédaction d'un rapport. Celui-ci est mis gratuitement à disposition par la Chaire Vivre Ensemble de la Fondation Rennes 1. Une fiche synthétique a également été élaborée. Elle reprend les principaux résultats de l'enquête.

Ces documents se veulent concrets et donnent des outils aux entreprises pour développer ces éléments du vivre ensemble.

Pour accéder au rapport :  cliquez ici

Pour accéder à la fiche synthétique : cliquez ici

Documents soumis à la licence CC BY-SA 4.0

licence CC BY-SA 4.0

 

 

3. Nuancier des outils du "vivre ensemble" en entreprise

 

Tiré du rapport "Le vivre ensemble vu par les salariés peu qualifiés" ce nuancier s'adresse aux chefs d'entreprise, DRH, managers, chefs d'équipe, qui souhaitent disposer d'outils concrets pour faciliter, sur le terrain, la mise en place de pratiques en lien avec le vivre ensemble en entreprise.

 

Nuancier du "vivre ensemble" en entreprise

 

Vous êtes intéressé(e) ? Vous pouvez commander notre nuancier ici.

Pour plus d'informations, contactez-nous à l'adresse suivante : chaire-vivreensembleatuniv-rennes1 [dot] fr

 

Enquête sur le télétravail en matière de management et de QVT

En collaboration avec les étudiants de Master 2 RH de l'IGR-IAE de Rennes, sous la direction scientifique de Anne Joyeau (IGR-IAE), une enquête a été réalisée afin de tirer des enseignements et des préconisations suite à la mise en place massive du télétravail en 2021.